Actu pliable des smartphones ecran flexible

Découvrez le monde des premiers téléphones portables commerciaux pliables au monde avec écran flexible que nous mettons à votre disposition

Dans un musée, l’IBM Simon. Sans le savoir à l’époque, la société IBM avait inventé le premier mobile de l’œuvre. Un appareil équipé d’applications et d’un écran digital qui le rendait entièrement futuriste. C’était bien avant l’iPhone. Bien avant le web sur les réseaux mobiles et l’innovation dernier cri qui tient dans la poche. Avant, c’était il y a 20 ans. Cette année-là, le premier mobile de l’œuvre faisait son apparition. Son nom ? Le Simon Phone. Avec des applications intégrées et un écran digital, ce mobile futuriste à l’époque est aujourd’hui une relique qui a pris place dans un musée, celui des Sciences de Londres. Et si son nom vous intrigue, l’explication est toute simple. Vous connaissez l’action ‘ Jacques a dit ‘ ? Le modèle anglophone s’appelle. ‘ Simon says ‘. L’idée était donc de proposer un téléphone qui fait tout ce que vous voulez, de façon abordable, à l’image de ce jeu enfantin. Ce mobile était équipé d’un stylet pour presser sur son écran digital, un gadget entièrement futuriste en 1994, qui en faisait même une machine en avance sur son temps. Par ailleurs, outre les appels, ce téléphone avait d’autres fonctionnalités : calendrier, dessin, prise de notes, et même un organiseur à la hauteur du calendrier et des client potentiel. Mais cette machine commercialisé à partir d’août 1994 avait aussi quelques défauts. Il faisait 23 centimètres de long pour 500 grammes à la pesée, et on aperçoit bien dans la vidéo que la prise en main n’est pas parfaite. Mais son plus gros défaut venait de son autonomie. En appel, il ne tenait qu’une heure montre en main. Un peu limite, même pour l’époque. Il était néanmoins révolutionnaire, c’était le premier appareil à allier les composants d’un PDA ( Assistant Numérique Personnel ) avec de l’innovation mobile. ‘ Le Simon a été le premier appareil qui a pris ces deux composants et réussi à les mettre ensemble dans un seul lot ‘, a déclaré Mme Connelly, d’IBM. Ce téléphone avait aussi la capacité d’insérer des applications tierces, comme des petits jeux, des feuilles de calcul ou bien encore de la cartographie. En cela, il était extrêmement le précurseur de l’iPhone. C’est ainsi qu’on peut dire que ce fut le premier mobile, quand bien même à l’époque ce mot n’existait pas encore. On se demande encore quel genre d’étui on pourra acheter pour notre smartphone à écran pliable ?

La marque coréenne confirme la présentation de son mobile à écran pliable le 20 février lors de la conférence que tous les fans de téléphonie épieront

La marque coréenne est l’un des fabricants de téléphone le plus classique sur le marché des outils Android. Il propose néanmoins beaucoup de références, et c’est souvent complexe de s’y retrouver. Quel est le meilleur mobile de la marque coréenne, celui avec le meilleur rapport qualité/prix ou quelle est la meilleure gamme entre les Galaxy S, A, J ou Note ? Accédez à les meilleurs produits de la marque coréenne et notre avis ! Aujourd’hui encore, la marque coréenne est symbole d’Android pour beaucoup de personnes. Le constructeur coréen a rapidement su s’imposer comme premier du marché du célèbre système d’exploitation mobile de Google, notamment en France. Si vous ne trouvez pas votre coup de cœur, n’oubliez pas qu’il existe de multiples autres marques de qualité dans le monde Android, que vous pourrez retrouver en consultant notre guide des meilleurs téléphones portables du moment. La famille de téléphones portables de la marque coréenne est l’une des plus riches du marché avec des Galaxy A, J et S. Le Coréen a longtemps eu la mauvaise routine de doubler les références avant de rationaliser sa stratégie en 2015, mais encore aujourd’hui il est dans certains cas difficile de se repérer dans son catalogue. Des Galaxy J aux Galaxy S en passant par le Galaxy Note et les Galaxy A, le catalogue de la marque coréenne apparaît comme complexe. Dès lors, quels sont les téléphones portables de la marque coréenne que l’on peut préconiser ? C’est la question à laquelle nous allons répondre dans ce guide d’achat. La marque coréenne Galaxy Note 9 Avec Galaxy Note 9, la marque coréenne a peaufiné sa solution avec le stylet ( S Pen ) et corrige la majorité des reproches que l’on pouvait faire à la génération d’avant. Cela donne comme succès l’un des meilleurs téléphones disponibles à l’heure actuelle. Vous le retrouverez par ailleurs dans notre guide des meilleurs téléphones portables de 2019. Ses caractéristiques sont multiples, à commencer par son écran AMOLED Full HD de 6, 4 pouces qui est sans conteste l’un des meilleurs du marché, mais également par son double appareil photo 12 mégapixels qui offre de très beaux clichés. Bien qu’il embarque le même module que celui du Galaxy S9 Plus, le Galaxy Note 9 possède un algorithme de traitement amélioré qui lui permet d’offrir de meilleurs retombées. Concernant ses autres modalités, il embarque un SoC Exynos 9810 cadencé à 2, 7 GHz, 6 Go de mémoire vive et une batterie de 4 000 Mah. Retrouvez le meilleur comparateur smartphone pliable pour trouvez celui qui vous suivra tous les jours !

IPhone : Apple annonce 3 nouveaux téléphones portables en 2019 dont un mobile Apple pliable de qualité supérieure

Selon une étude du meilleur guide smartphone pliable, Apple reste leader sur le haut de gamme, mais ne prend son envol que sur les tranches de prix très élevé. Il est donc concurrencé par Oppo sur les tranches de prix les plus faibles. Alors que le marché des smartphones semble avoir atteint un palier de saturation, le segment des smartphones ‘ de haute gamme ‘ se met bien. Selon un rapport du cabinet d’analyse Counterpoint, dévoilé le mercredi 19 sept., ce secteur a représenté vingt pour cent de l’ensemble du marché mondial sur le deuxième trimestre 2018. Il a également enregistré une croissance de 7 % par rapport à la même période l’an dernier. Une augmentation portée par des leaders en forme et de nouveaux compétiteurs qui ne cessent de grandir. S’ils ne sont pas moins de 40 fabricants à être présents sur le segment haut de gamme, le top 5 représente à lui seul 88 % des ventes. Sans surprise, Apple reste l’agréable leader sur le deuxième trimestre 2018, avec 43 % des parts de marché. Loin derrière, la marque coréenne ( 24 % ), Oppo ( 10 % ), Huawei ( 9 % ) et Xiaomi ( 3 % ) viennent compléter ce quintet. Ces retombées sont néanmoins à prendre avec des pincettes. Pour Counterpoint, le segment haut de gamme commence à 400. Selon le cabinet d’analyse. Un prix légèrement bas où l’on retrouve notamment les tueurs de flagships comme le OnePlus 6. Et c’est d’ailleurs sur le segment 400-600. Que le gros de ce marché ‘ de haute gamme ‘ se trouve. La société d’analyse pense ainsi qu’il représente quarante-cinq % des ventes haut de gamme. Et son haut 5 est significativement modifié. Ainsi, Oppo et Apple se partagent la première place avec 22 % des parts de marché. La marque coréenne ( 16 % ) se voit reléguer à la troisième place tandis que Huawei ( 14 % ) et Xiaomi ( 6 % ) closent la marche. Juste derrière, OnePlus ( 5 % ) semble un candidat sérieux pour s’intégrer dans l’élite. Porté par une position de leader en Inde, le constructeur asiatiques est à présent 4ème en France, en Allemagne ou bien encore au Royaume-Uni. Sur la tranche 600-800., Apple affirme sa place de leader avec 44 % des parts de marché. La firme de Cupertino, qui vient tout juste d’annoncer ses nouveaux fleurons, est suivie de près par la marque coréenne ( 41 % ). Présent sur ce segment grâce notamment à son P20 Pro, Huawei reste loin derrière. Mais sur la dernière tranche de prix, ‘ plus grand que 800. ‘, qu’Apple est extrêmement dominateur. À lui seul, l’entreprise compte 88 % des ventes. Oppo et la marque coréenne se partagent ainsi les miettes.

Xiaomi s’exprime officiellement sur son mobile pliable et ça promet d’être un véritable concentré de technologie

Le cofondateur de Xiaomi a posté une vidéo illustrant le premier smartphone pliable de la marque en train d’être utilisé. Celui-ci a la particularité de pouvoir être plié à deux reprises. Le constructeur recherche un nom pour son prototype et demande des suggestions à sa communauté. C’est l’une des tendances mode dont on définit beaucoup parler ceux-ci temps : les téléphones portables pliables. Depuis la présentation et c’est à valoir dès maintenant du Royole Flexpai, mais également et surtout du prototype Infinity Flex Display de la marque coréenne, on définit différentes bruits de couloir et infos concernant les projets de plusieurs constructeurs autour de ce type de produits. C’est ainsi que récemment le leaker evleaks publiait une vidéo d’un intrigant mobile pliable dont deux pans de l’écran étaient rabattables ( l’installation pouvait donc prendre trois formes ). Evleaks précisait à ce moment-là que ce produit semblait être un prototype de Xiaomi, mais il n’en était pas certain. Le doute n’aura pas duré très longtemps puisqu’aujourd’hui c’est carrément Lin Bin, le cofondateur de Xiaomi qui poste une vidéo sur son compte Weibo montrant exactement le même mobile pliable en train d’être utilisé pour regarder des contenus et acheter sur les réseaux sociaux. Il ne s’agit là que de l’officialisation d’un concept de téléphone pliable, mais cela permet de nous montrer que Xiaomi planche bel et bien sur un téléphone pliable pouvant adopter trois formats : tablette, petite tablette, mobile compact. Cette vidéo permet aussi d’avoir un bref aperçu de l’épaisseur du produit une fois les deux extrémités de l’écran repliées. Dans son message accompagnant la vidéo sur Weibo, Lin Bin précise que l’appellation de ce futur produit n’est pas encore défini. L’être humain de business en appelle à la communauté des fans pour baptiser le mobile et suggère notamment « Mi Mix Flex » ou « Mi Dual Flex ». Il précise aussi que le mobile tourne sous une version conforme de MIUI. Reste aujourd’hui à savoir quand l’article pourra voir le jour. Les experts du site https://www.smartphonepliable2019.fr vous offrent un tas d’informations sur le smartphone pliable.

Que nous réservent les téléphones portables pliables lorsqu’ils seront lancés sur le marché en France en 2019

Pour les futurs smartphones pliables, l’importance n’est peut-être pas d’être le premier à sortir son mobile pliable, mais celui qui le fera le mieux. L’importance n’est peut-être pas d’avoir le meilleur mobile pliable, mais celui qui sera le plus crédible dans le temps. Parfois, mine de rien, il est indispensable de confronter ces smartphones… Et c’est là qu’intervient comparateur-smartphone. Net ! Comme son nom l’indique, c’est un site qui vous permettra de confronter divers smartphones ( comme un Smartphone pliable ) pour aiguiller votre sélection ! Le premier à avoir lancé un mobile pliable, c’est Royole avec son Flexpai, mais d’autres arrivent comme le Galaxy X ou F de la marque coréenne, le Motorola Razor V4, ou bien encore des smartphones pliables chez LG, Xiaomi, Huawei… en moyenne, tout le monde veut être de la matière, dans un marché du mobile en très net ralentissement. L’innovation est certes étonnante ou futuriste, mais en y regardant de plus près, on se pose rapidement la question de l’utilité réelle. Le marché du mobile est en déclin, investir sur des produits d’autant plus coûteux semble une idée particulièrement provocante, car si on ne prend que les retombées de 2018, les marques offrant du haut de gamme à plus de 1000 € ont toutes cédé des parts de marché, alors qu’en revanche les constructeurs ayant donné du milieu de gamme ont toutes renommées d’énormes croissances. Par ailleurs, on peut affirmer sans peur que les constructeurs resteront prudents à la hauteur des volumes qu’ils produiront, ce qui induira peu d’économies d’échelle et ne permettra pas de diminuer les tarifs avant au minimum deux ans. Sur ce même point, on peut imaginer que les constructeurs auront tous trouvé leurs solutions techniques et leurs matériaux, ce qui réduira fatalement l’universalisation des processus de fabrication et ne permettra pas de décroître les coûts de génération drastiquement. Dans ce cadre économique et technique, on a donc assez de mal à déceler la réelle utilité du mobile pliable. Et vous, êtes-vous disposé à acheter 1500 dollars pour posséder un mobile pliable n’ayant à offrir à la hauteur nouveauté, qu’un écran deux fois plus grand et du multitâches ? Ça y est. Ils arrivent. Les smartphones à écrans pliables sont à nos portes ! Mais pour quoi faire ? La marque coréenne a fait le buzz avec son terminal présenté lors d’une conférence codeur. L’intérêt principal de ce petit joyau de technologie : avoir un écran qui passe de 4, 6 pouces à 7, 2 pouces, en se dépliant. Et à part ça ? Pas grand-chose… Passé le côté magnifique de la performance technologique ( un écran pliable, sans charnière visible, c’est quand même très fort ), le mobile replié est à peu près deux fois plus épais qu’un téléphone classique. Avec deux fois plus d’écran à alimenter en production énergétique, il faut aussi une batterie qui tienne le choc, ce qui alourdit mécaniquement l’ensemble. Sans compter un prix de vente attendu de presque 1. 200 € comme le confirme le site smartphone https://www.foliecadeaux.com/. Soucieux de ne pas laisser la marque coréenne seul sous le feu des projecteurs avec son écran pliable, Huawei devrait dévoiler le sien le 24 février, à la veille de l’ouverture des portes du Mobile World Congres ( MWC ) à Barcelone. Le mobile devrait être pliable et compatible 5G. Cette autre caractéristique n’a qu’un intérêt mineur à l’heure actuelle, puisque les premiers réseaux 5G seront ouverts à la distribution au mieux fin 2019, et plus vraisemblablement en 2020 pour la France.

Merci encore au blog de smartphone pliable pour son aide